Walter De Maria

Walter De Maria est un artiste américain né en 1935 à Albany en Californie.
En 1960 il s’installe à New York où il écrit des essais sur l’art, lesquels seront publiés dans "An Anthology" de Young. Il continue encore à prendre part à des happenings. En 1961 il fait ses premieres sculptures de boîtes en bois. En 1963, De Maria et Robert Whitman ouvrent la 9 Great Jones Street Gallery à New York. La même année la première exposition solo de sculpture de De Maria y est présentée. La même année encore il a travaillé avec le batteur du groupe de rock emblématique de l’époque, The Velvet Underground, alors emmené par Lou Reed. Il continue la sculpture sur bois, commence ses « invisible drawings » (littéralement les « dessins/schémas invisibles ») et compose de la musique. Avec l’aide du conservateur Robert C. Scull, il commence la création de pieces en métal en 1965. Ces oeuvres en métal (aluminium) les plus connues sont les suivantes :

  • Museum Piece (1966) Représente la Swaztika.
  • Cross. (1965-66) Représente la croix chrétienne.
  • Star (1972) Représente l'étoile du judaisme.

Ces oeuvres ont été conçues séparément mais sont maintenant réunies au musée Guggenheim. L’idée de ces oeuvres était de les détourner de leur sens originel. Par le simple fait de les exposer dans un musée il les réduisait a de simples oeuvres visuelles sans aucune autre connotation. Il y avait évidemment beaucoup de provocation dans cette façon de faire.
De Maria devint alors un des leaders du « Earthwork » en remplissant la Heiner Friedrich Galerie de Munich de terre en 1978. La même année il conclut le "The Mile Long Drawing in the Desert" dans le désert de Mojave qui, commencé en 1962, est conçu de deux murs longs d’une mile chacun. Une exposition importante de sculptures de De Maria a eu lieu au Kunstmuseum de Bâle en 1972. Il continue à travailler dans l’Earthwork et les sculptures géométriques dans les années 1970. Son Three Continent Poject est achevé en 1972 et son Lightning Field est achevé en 1977 au Nouveau-Mexique. Ceci est resté comme son oeuvre la plus reconnue : l’artiste a constitué un rectangle dans la nature d’un kilometre sur un. Ce rectangle est rempli de 400 poteaux en acier qui orchestrent un ballet de foudre. Le Lightning Field est géré par la DIA Art Foundation de New York.



Earth 1 km

Lightning field

Lightning field

Remonter en haut de la page